Barilla - Le n° 1 de l’Italie

Faites-vous déjà confiance à Barilla pour la qualité de vos pâtes ? Eh bien, de nombreux Italiens font comme vous. Barilla est une valeur sûre dans la Botte de l’Europe, et bien au-delà, avec une longue tradition et des histoires passionnantes. Notre acheteur, Wouter Roelant, accompagné de l’équipe à table s’est rendu à Parme et à Rubbiano, pour se plonger dans l’univers de la sauce et des pâtes. Vous n’étiez pas encore ‘Barilla’ ? Préparez-vous donc à changer …

barilla_1
National Media File: 
0

L’Italie en pot

Nous commençons notre visite là où débute la production des sauces : dans les champs. Les sauces Barilla sont fabriquées avec des produits italiens frais. C’est vrai également pour le basilic, l’ingrédient-clé du pesto. Tôt le matin, nous sommes accueillis par le cultivateur Giuseppe Bonati, qui produit des tomates et du basilic pour Barilla. Pour les tomates, nous sommes encore un peu tôt, elles sont encore en train de grandir et de prendre des couleurs. Mais nous arrivons pile-poil pour la récolte du basilic.

Quand nous arrivons, il règne déjà une grande effervescence. Les fermiers vont et viennent avec des cargaisons de basilic fraîchement cueilli, et le parfum qui flotte est divin. Cette année, Giuseppe a semé 25 hectares de basilic. Durant la saison, celui-ci est récolté quatre à cinq fois. Il y a environ 25 jours entre deux séances de coupe, assez pour que le basilic ait le temps de grandir. Après la quatrième ou cinquième récolte, les branches sont devenues trop dures pour être utilisées dans le pesto. Wouter veut donner un coup de main et grimpe dans le tracteur de Paolo. Avanti !

barilla_2
National Media File: 
0
barilla_3
National Media File: 
0
barilla_4
National Media File: 
0

Nous suivons le basilic à la trace jusqu’à l’usine de Rubbiano. C’est là qu’il sera transformé en pesto dans les trois heures. Cette usine de sauces, la première en Italie, a ouvert ses portes en 2012. Nous voyons comment le basilic est lavé, passé à la vapeur et séché. Chaque année, on traite ici quelque 2.000 tonnes de basilic. De juin à septembre, ils fabriquent le pesto genovese. 90 % du basilic vient du nord, dans la région de l’usine. Il n’y a qu’au début de la saison que le basilic arrive du sud de l’Italie, où la saison démarre un peu plus tôt.

En plus du basilic, le pesto contient des noix de cajou et deux fromages italiens : du véritable grana padano et du pecorino. Nous écarquillons les yeux devant les impressionnantes meules de fromage qui sont moulues pour disparaître dans les grandes cuves de cuisson. Barilla pasteurise le tout pendant quelques minutes, en faisant passer les pots de pesto dans le tunnel de pasteurisation, avant de les laisser refroidir tranquillement.

               
barilla_5
National Media File: 
0
barilla_6
National Media File: 
0
barilla_7
National Media File: 
0

Évidemment, Barilla prépare aussi des sauces à base de tomates. Pas moins de 1.000 cultivateurs de la vallée du Po fournissent chaque année environ 140.000 tonnes de tomates italiennes fraîches à six usines qui les transforment pour en faire 32.000 tonnes de passata, qu’ils livrent à leur tour à Barilla, qui en fera des sauces pour pâtes. La passata est cuite en cuves de 3.000 litres, dans de l’huile de tournesol, avec de l’oignon et du basilic. Enfin, les sauces sont salées et légèrement sucrées.

140 ans de pâtes

Le lendemain, nous nous dirigeons vers l’usine de pâtes à Pedrignano, non loin de Parme. Elle a été construite en 1969 et est, encore aujourd’hui, la plus grande usine de pâtes au monde. Barilla est une entreprise familiale qui existe depuis 1877, année où Pietro Barilla ouvrit un magasin de pain et de pâtes à Parme. En 1910, il ouvre sa première usine. Entre 1950 et 1960, Barilla devient le numéro un des pâtes italiennes. 

barilla_8
National Media File: 
0
barilla_9
National Media File: 
0
barilla_10
National Media File: 
0

Chaque jour, Barilla produit environ 1.000 tonnes de pâtes. L’ingrédient de base est le blé dur italien ou semolina. Aujourd’hui, la production s’est fortement automatisée, tout en restant fidèle à la manière originale de fabriquer les pâtes. En tout cas, la vue de toutes ces bandes et variétés de pâtes qui passent dans les machines et sont suspendues pour sécher, est un spectacle magnifique. L’envie d’une bonne assiette de pâte grandit de minute en minute. 

Perfection de pâtes

Cette année, Barilla fête son 140ème anniversaire, avec le slogan ‘Good for you, good for the planet’. Dans le monde, Barilla emploie 8.000 personnes. Pour le moment, c’est la quatrième génération qui est aux commandes de l’entreprise. En 2004, ils ont lancé l’Academia Barilla, un projet international dédié au développement, la conservation et la promotion de la gastronomie régionale italienne. 

Cinq ans plus tard, Barilla lançait le ‘Barilla Center for Food & Nutrition’, afin d’étudier la chaîne alimentaire et de partager les connaissances en matière de production, consommation, durabilité et gaspillage. Il s’agit d’un centre pluridisciplinaire international, où des experts étudient des questions complexes pour les traduire en concepts et messages simples. 

barilla_11
National Media File: 
0
barilla_12
National Media File: 
0
barilla_13
National Media File: 
0

Découvrez toutes nos recettes à base de pâtes ou essayez une des trois ci-dessous: 

< vers le monde de Spar