Vous êtes ici

Faites la connaissance de Nele et Filip, entrepreneurs Spar à Diest

Les habitants de Diest peuvent compter sur le Spar de Nele et Filip depuis plus de 15 ans. Nous nous sommes rendus chez ce couple sympathique pour découvrir le secret de leur longue carrière. 

Comment avez-vous commencé chez Spar ? 

Filip : Mon père tenait à l’époque son propre magasin Spar. J’ai moi-même un peu travaillé chez Spar, dans les bureaux. Mais ce n’était pas vraiment ma tasse de thé. J’ai ensuite travaillé comme boucher dans plusieurs supermarchés, pour voir comment ça se passait là-bas.

J’en suis alors arrivé à la conclusion que c’est chez Spar que je me sentais le mieux. Quand le magasin de Diest s’est libéré, j’ai immédiatement saisi ma chance. C’était il y a 16 ans maintenant. Et heureusement, mon épouse, avec qui je gère le magasin aujourd’hui, s’est d’emblée montrée enthousiaste ! 

« Chez Spar, on n’est pas un numéro. Si l’on fait preuve de respect, on récolte ce que l’on sème. »

En quoi Spar est-il si particulier ? 

Filip : La chaleur de Spar, que je n’ai retrouvée nulle part ailleurs. Chez Spar, on n’est pas un numéro. Si vous faites preuve de respect envers Spar, ils vous le rendent bien. 

Nous avons rénové complètement notre magasin. L’appui que nous avons reçu de l’enseigne est incomparable ! Spar a travaillé à cette rénovation comme s’il s’agissait de son propre magasin. On est vraiment très soutenu. 

Comment se déroule la relation avec Retail Partners Colruyt Group ? 

Nele : Spar, c’est une entreprise de bon sens. C’est un acteur de petite envergure, certes, mais qui parvient à faire grandir la marque et qui est toujours prêt à partager ses connaissances. Je pense que c’est grâce à la collaboration avec Retail Partners Colruyt Group.

Filip : On voit qu’un nouveau concept est vraiment mûrement réfléchi. Nous venons tout juste de passer au système CRU pour la boulangerie. Avant, tout passait par le bake-off : on terminait la cuisson du pain sur place. Désormais, on fait lever nos pistolets sur place, ils ont donc exactement le même goût que chez le boulanger. C’est indispensable, car le Belge aime bien manger. 

L’aspect bon marché a déjà sa place sur le marché. Mais pour des produits de qualité, c’est chez Spar qu’il faut aller

« Si vous préférez l’argent aux gens, n’ouvrez pas un Spar. » 

Qu’est-ce qu’une journée excellente pour vous ? 

Nele : Rien ne me rend plus heureuse que de faire le tour du magasin et de voir que mes collaborateurs sont heureux, que mes clients sont satisfaits et que le magasin est nickel. Une administration en règle et de bonnes ventes sont essentielles, mais le tableau ne serait pas complet sans des clients et des collaborateurs heureux. Si vous préférez l’argent aux gens, n’ouvrez pas un Spar !

Comment se déroule la collaboration avec les autres entrepreneurs indépendants de la région ? 

Filip : Nous organisons régulièrement des réunions sectorielles avec plusieurs entrepreneurs Spar de la région. Le Spar le plus proche n’est qu’à 1,5 kilomètre d’ici. S’il vient à manquer de quelque chose, le gérant nous appelle. Et quand nous avons besoin de quelque chose, nous savons où le trouver. On se serre les coudes, avec le sourire. C’est propre aux entrepreneurs de Spar. Si l’un d’entre nous a besoin de conseils, il pourra toujours compter sur les autres. 

Avec Spar Colruyt Group à vos côtés, vous en faites plus. On y va ?

Nous nous ferons un plaisir de vous en dire plus par e-mail, par téléphone, ou simplement lors d’une entrevue à deux, trois ou quatre. Laissez-nous vos coordonnées. Nous vous recontacterons rapidement. Promis.