Vous êtes ici

BISTER : La moutarde ne leur monte pas au nez

On peut se demander comment c’est possible : produire un produit au goût si fin au départ de ces simples petites graines de moutarde… Nous sommes allés voir de plus près chez Bister où Fabienne Bister s’est montrée enthousiaste à l’idée de répondre à toutes nos questions, ou presque : nous n’avons bien entendu pas obtenu le secret de la recette originale de Papy Bister ! Mais peu importe, la moutarde n’en est pas moins bonne !

Fabienne van Bister
National Media File 
0
National Media File 
0

Fabienne nous raconte avec enthousiasme comment son grand-père, Franz Bister, a créé l’entreprise. Fabienne : « En 1926, mon grand-père a fondé une entreprise de torréfaction de chicorée, à Jambes. Quatre ans plus tard, il reprenait une usine de moutarde dans la région. Il produisait la moutarde selon une recette ancienne et protégée nommée ‘L’Impériale’. À l’origine, la moutarde n’était pas encore distribuée en pots. Les clients venaient chez l’épicier avec leurs propres récipients. Celui-ci les remplissait de moutarde qui se trouvait dans une grande jarre en terre cuite. Avec l’arrivée du self-service, mon grand-père décida de vendre la moutarde dans des pots en forme de grenade. Le modèle est inspiré de la grenade Mills que les Américains utilisèrent pendant la 2ème Guerre, à la libération. » « Mon père, Jean Bister, a succédé à son père en 1950, et en 1991, j’ai repris le flambeau. J’ai fondé un deuxième site dans le nord de la France, et en 2013, j’ai déménagé la fabrique belge de Jambes à Achêne, situé près de Ciney. Il était très important de rester en province de Namur. »

"Depuis près de 90 ans, notre recette secrète est la garantie d’une délicieuse moutarde."Fabienne
zwart mosterdzaad
National Media File 
0
bruin mosterdzaad
National Media File 
0
wit mosterdzaad
National Media File 
0

Fabienne nous emmène à l’usine et nous montre le procédé du graine de moutarde à la moutarde en pot. « S’il y a une chose que mon grand-père m’a apprise, c’est bien l’importance d’une graine de moutarde de qualité », raconte-t-elle. « Actuellement, les meilleures graines de moutarde proviennent d’Ukraine. Il existe pas moins de 42 variétés de graines de moutarde. Il y en a qui piquent sur la langue et d’autres qui piquent au nez. Pour notre moutarde L’Impériale nous employons trois variétés : des graines de moutarde brunes, noires et blanches. Nous les broyons pour produire notre moutarde. »

"Nous employons les meilleures graines de moutarde, en provenance d’Ukraine."Fabienne
National Media File 
0
National Media File 
0
National Media File 
0

Comment la moutarde obtient-elle son goût caractéristique, si prononcé ? Fabienne répond : « Nous mélangeons les graines avec du vinaigre, de l’eau, des épices et du sel. Quand les graines de moutarde entrent en contact avec le vinaigre, le goût piquant se forme. La moutarde fraîche est plus piquante que celle qui est plus vieille. Nous faisons mûrir notre mélange. Ensuite nous broyons la moutarde à la pierre pour obtenir une pâte lisse, de l’épaisseur désirée. Quand la moutarde est refroidie, nous la faisons reposer encore quelques jours. Enfin, nous remplissons et fermons les pots, nous les étiquetons, et ils sont prêts à partir chez Spar. »

National Media File 
0
National Media File 
0
National Media File 
0

Idée: Visitez la fabrique de moutarde. Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site web www.bister.com.

National Media File 
0

Le plein de saveurs chez Spar

Spar vend cinq produits de la gamme Bister. De quoi donner du goût à toutes vos préparations !

1. Depuis près de 90 ans, L’Impériale est la star de la gamme Bister.

2. Sympa pour les enfants : la moutarde de Dijon et la moutarde mi-forte sont vendues dans des verres à l’effigie des Schtroumpfs. A l’occasion du 60ème anniversaire de l’Atomium et des Schtroumpfs, il y aura une édition spéciale, un peu plus tard dans l’année.

3. Piccalilli est le nom d’une sauce cuite à base de vinaigre, choux-fleurs,petits oignons, cornichons, curcuma, curry et autres épices indiennes. 

4. Les cornichons Bister proviennent d’Inde, où on peut faire jusqu’à trois récoltes par an. Les petits cornichons sont récoltés à la main, nettoyés et ensuite acheminés vers la Belgique dans un jus de conservation contenant peu de sel.

5. Les petits oignons proviennent des Pays-Bas. Une fois cueillis, ils sont épluchés et légèrement confits afin d’être conservés, sinon ils fermenteraient. 

 

< vers le monde de Spar