Vous êtes ici

Icône italienne Disaronno

Conclure le repas par un petit verre de Disaronno, quel plaisir. Mais cet  amaretto raffiné brille également avec le café ou dans un cocktail chic, comme le Disaronno Fizz – avec un peu de jus de citron et de l’eau gazeuse.
Découvrez comment ce breuvage des dieux ambré a su devenir la liqueur italienne préférée dans le monde.

Le début d’une légende

Chaque produit iconique commence par une belle histoire. Pareil pour Disaronno, dont l’origine remonte à l’une des périodes les plus romantiques et créatives de l’histoire italienne : la renaissance. Quand l’artiste Bernardino Luini, élève du grand Léonard de Vinci, reçoit la commande d’une fresque pour la Madonna dei Miracoli, il choisit une splendide aubergiste comme muse. L’histoire se déroule à Saronno, petite ville du nord de l’Italie. Pour le remercier de ce grand honneur, la dame aubergiste fabrique une liqueur ambrée, aromatique et délicate, qu’elle offre à l’artiste. Liqueur de Saronno, ‘di Saronno’ en italien, le nom était tout trouvé. 

National Media File 
0
National Media File 
0
National Media File 
0

Selon une recette ancestrale

Au 17ème siècle, de nombreuses familles italiennes distillaient leur propre liqueur. La famille Reina redécouvrit la recette de l’aubergiste et garda jalousement la formule secrète pendant des générations. Ce que nous savons aujourd’hui, ce sont les deux ingrédients de base : des amandes et de la vanille de Madagascar. Le résultat ? Un goût d’amande raffiné, avec des notes subtiles de vanille et d’épices. 

National Media File 
0

Quand Domenico Reina, au début du 20ème siècle, ouvre un magasin et un atelier en plein coeur de Saronno où il vend le Disaronno Originale, le succès ne se fait pas attendre. En 1947, il fonde I.L.L.V.A., pour Industria Lombarda Liquori Vini & Affini, Saronno. C’est ici que l’on produit encore aujourd’hui la liqueur et l’entreprise est encore toujours à 100 % la propriété de la famille Reina.

Le succès des années 60

Dans les années 60, Disaronno connaît une percée mondiale. La liqueur est introduite dans de nombreux pays et… elle plaît. L’exportation explose et aujourd’hui, on en produit quelque 24 millions de bouteilles par an. Pour la marque, 2020 est une année particulière, car avec le lancement de Disaronno Velvet, la famille s’agrandit. Une bonne raison de trinquer !

National Media File 
0
< vers le monde de Spar