Balises Légumes Belge

Potiron d'Ardoye

La saison des potirons bat son plein et ça se remarque chez Spar. Avec pas moins de cinq variétés de potirons différents qui ornent nos rayons fruits et légumes, pour vous faire découvrir les saveurs uniques de chacun d’entre eux. Une telle palette de goûts demande un certain savoir-faire. L’expert en service se nomme Frederik Devos, cultivateur de potirons à Ardoye, qui se fait un plaisir de nous guider dans les champs colorés.

Pompoenteler Frederik Devos
Welkom een pompoen geschreven
Groeiproces pompoen

Culture stratégique du potiron

Depuis cinq ans, Frederik Devos peut se dire cultivateur de potirons. Un titre qui prouve un certain savoir-faire, car cultiver des courges n’est pas une mince affaire. " Le gel est le plus grand ennemi des potirons. Je commence à les cultiver une fois que tout danger de gel est écarté, c’est-à-dire à partir de la mi-mai. A des intervalles d’1 m30, je mets en terre des plants, en rangées, sur des crêtes de plastique. Il faut leur laisser beaucoup de place, mais pas trop, pour que les potirons grandissent juste comme il faut. "

Vrouwelijke bloemen dragen het vruchtje van een kleine pompoen
Vrouwelijke bloemen dragen het vruchtje van een kleine pompoen
Kleine pompoen

Fleurs mâles et femelles

" Les fleurs femelles éclosent les premières, après six semaines. Elles portent un tout petit potiron qui n’est pas encore fécondé. Pour cela, il faut une fleur mâle, qui apparaît plus tard. Une fois qu’elle est là, les abeilles et bourdons se chargent de la fécondation en butinant. "

" La récolte, quant à elle, démarre à la fin du mois d'août et dure jusqu'à fin septembre – après, le gel nocturne nous guette à nouveau. Quand la récolte est terminée, je prépare le champ pour une autre culture. En effet, on ne peut cultiver des potirons sur la même terre qu’une fois tous les trois ans. "

Ongerijpte pompoenen in het veld

Le saviez-vous ?

Les potirons appartiennent à la famille des cucurbitacées, comme leurs cousins les concombres. Les autres cousins sont les melons, les pastèques et les courgettes.

Préparation des potirons pour la dégustation

" Pour voir si un potiron est mûr, il faut regarder la tige. Si elle est sèche, un peu comme du liège, voire un peu fendue, on sait que c’est bon. Je coupe tous les potirons mûrs à la main, au sécateur. Ensuite je les stocke dans des palox dans le hangar, comme je l’ai fait tout à l’heure avec les courges butternut. "

Butternuts in blauwe bak
Butternuts opgestapeld in karren
Butternuts verpakken in blauwe bak per 12 kg

Du champ au magasin

" Pour conserver un potiron correctement, une bonne ventilation est essentielle. C’est pourquoi notre hangar est couvert, mais pas complètement fermé. Ensuite, je lave les potirons et je les dispose dans des bacs de 12 kg. Ensuite, il n’y a plus qu’à les étiqueter et ils sont prêts à être envoyés à la criée. Et de là, ils seront finalement acheminés vers vos magasins. "

Conseils pour les potirons

"Achat et conservation :

  • Quand vous achetez un potiron, choisissez-le avec la peau et la tige dures, de préférence sans meurtrissure. 
  • Un potiron se conserve dans un endroit frais et sec. La courge spaghetti ne se conserve pas aussi longtemps. "
Soorten pompoenen

Le potiron : délicieux et sain !

Les potirons sont très riches en vitamine C, carotène, fer et calcium. Ne vous en privez pas, car en plus d’être délicieux, ils vous font du bien !

Toujours près de chez vous
L'amour du métier
Délicieusement frais
Meilleure qualité