Vous êtes ici

Les Fous de Bruges

On ne peut être Brugse Zot sans quelque folie. Mais vivre sans folie, c’est manquer de sagesse ! Xavier Vanneste, sixième génération d’une authentique famille de brasseurs brugeois, a fait parler de lui dans le monde entier en 2016, quand il fit construire un pipeline souterrain de 3,2 kilomètres de long pour de la bière. Voici l’histoire dingue de De Halve Maan, une petite brasserie qui n’en finit pas de grandir, sans perdre son authenticité pour autant.

Henri Maes
National Media File 
0

Nous connaissons trois bières brugeoises de la brasserie De Halve Maan : Brugse Zot, Straffe Hendrik et Sportzot. L’histoire de la famille brugeoise de brasseurs remonte à 1856, quand Leon Maes, connu aussi sous le nom de Henri I, devint propriétaire de la brasserie. Avec le soutien du chanoine Maes, son oncle, il brassait alors une bière trouble artisanale.

Un bond en avant et nous voilà en 2005, année de naissance de la Brugse Zot. La bière de caractère connaît un succès immédiat à Bruges et au-delà. C’est cette réussite qui permet à la brasserie de récupérer, trois ans plus tard, ses droits sur son enfant perdu, la Straffe Hendrik. Ceux-ci avaient en effet été repris par une autre brasserie en 1988, qui avait laissé cette bière s’éteindre à petit feu. La brasserie De Halve Maan l’a remise en selle en lui rendant son caractère original : une triple titrant 9 %.

Une initiative bien inspirée, car la vente de la Brugse Zot et de la Straffe Hendrik augmente d’année en année. A tel point que le centre-ville de Bruges croûle sous le succès. De plus en plus de camions doivent faire le déplacement afin de relier la brasserie (située en plein coeur touristique de Bruges) et l’atelier de mise en bouteille, en-dehors du centre. Dans un coeur historique fait d’étroites ruelles pavées, ce n’est pas une sinécure.

Une prouesse

C’est la source d’une idée chère et durable, mais surtout géniale. « Si l’eau, l’électricité, les câbles et le téléphone peuvent circuler dans des canalisations souterraines », se dit Vanneste, « il doit bien y avoir moyen de transporter la bière de cette façon, non ? ». Une idée de dingues à première vue, mais il ne plaisante pas. Et concrétise son idée en 2016. Du jamais vu.

Le pipeline fait 3,2 kilomètres et va jusqu’à 34 mètres de profondeur. Pas de la petite bière !

Avant de commencer à fantasmer sur une bière qui coulerait directement du robinet chez vous à la maison, sachez que la bière circule directement de la brasserie à la mise en bouteille. Une distance de 3,2 kilomètres pour un pipeline qui passe entièrement sous l’espace public, avec notamment différents cours d’eau, des canaux historiques et les remparts de la ville. Une entreprise qui a nécessité des techniques spéciales et des forages souterrains afin de réduire les embarras au minimum. Au point le plus profond, le pipeline est enfoui à 34 mètres. N’imaginez même pas que vous puissiez en jour faire de même pour vous assurer un apport de bière privé ;-)

flessen henri maes
National Media File 
0
tonnen brugse zot
National Media File 
0
vullen flessen brugse zot
National Media File 
0

Ce pipeline permet à la brasserie De Halve Maan de grandir tranquillement les années à venir. Et la valeur touristique pourra, elle aussi, être développée : avec son site archéologico-industriel, De Halve Maan est la brasserie la plus visitée du pays. Sans oublier d’autres avantages durables : moins d’émissions et un centre-ville plus vivable. La note de 4 millions d’euros était salée, mais Vanneste n’a jamais envisagé de quitter le centre. « Nous brassons à cet endroit depuis cinq siècles, pas question de changer », dit-il. « Nos bières doivent absolument être brassées en plein coeur de Bruges. Tout comme les bières trappistes dans une abbaye ou le champagne en Champagne. Ça ne se discute pas. Et grâce à ce pipeline, nous conservons notre authenticité. » Une partie du coût a été récolté via un crowdfunding. Les donateurs les plus généreux sont aujourd’hui assurés de bière gratuite pour le restant de leurs jours. Mais pas par le robinet, tout de même.

Brugse zot fles en glas
National Media File 
0

Brugse Zot (6%)

Une bière de caractère qui se laisse boire

Cette bière de fermentation haute, aux arômes fruités et épicés, présente un goût unique, né grâce à quatre variétés de malt et deux variétés de houblon aromatique. Son caractère complexe dévoile, outre une petite amertume, des notes d’agrumes. Côté food pairing, elle est parfaite avec le poisson et les crustacés, la viande de boeuf et les desserts aux fruits rouges. Selon une légende moyenâgeuse, cela n’a jamais été l’entente cordiale entre les Brugeois et le très strict empereur Maximilien d’Autriche. Un jour, les habitants lui demandèrent de construire un asile pour les fous, demande à laquelle il répondit par : « Que l’on ferme toutes les portes de Bruges et on l’aura, la maison de fous ! » Ainsi naquit l’expression Brugse Zotten (fous de Bruges).

Sportzot fles en glas
National Media File 
0

Sportzot (0,4%)

La première bière spéciale sans alcool goûteuse en Belgique

De Halve Maan a développé une technique unique de filtrage permettant d’éliminer uniquement l’alcool de la Brugse Zot blonde. Le résultat est révolutionnaire : une bière sans alcool resplendissante, au goût d’une bière spéciale de qualité. Le houblon aromatique donne à la bière son caractère complexe avec des notes d’agrumes. Grâce à son amertume délicate, la Sportzot se marie parfaitement avec toutes sortes de plats, comme le cordon- bleu avec une écrasée de pommes de terre (voir p. 83). Titrer 0,4 % et être une bière sans alcool, comment est-ce possible ? En Belgique, c’est normal car une bière peut être considérée sans alcool quand elle contient moins de 0,5 % d’alcool. La Sportzot est donc parfaite avant, après ou pendant le sport !

Straffe Hendrik fles en glas
National Media File 
0

Straffe Hendrik Tripel (9%)

Une triple en or au col de mousse blanc et épais

Le plaisir est au rendez-vous avec cette bière puissante, riche en arômes épicés et notes riches et amples de malt et de houblon. Un brassin fameusement houblonné, et un mélange subtil de six variétés spéciales de malt, donnent à cette bière triple un goût exceptionnellement bien dosé et puissant. L’ouverture rappelle le caramel, après quoi la bouche s’emplit d’une amertume considérable. En fin de bouche affleurent les soupçons subtils de banane et la présence proéminente d’agrumes. Les plats de poisson épicés seront parfaitement mis en valeur si vous les accompagnez de cette bière. Elle s’accorde également très bien avec les fromages tels que le camembert. Les associations avec les desserts aux fruits, notamment l’ananas et la mangue, sont aussi recommandés.

< vers le monde de Spar