Balises Légumes Belge

Chicons de pleine terre cultivés chez nous

Rien de plus délicieux qu’une petite salade de chicons, des chicons caramélisés ou des chicons au gratin. Tous trois préparés avec des chicons de pleine terre cultivés chez nous. Ou plus précisément : par la famille Goossens de Malderen, Londerzeel. Nous avons visité les hangars où Dominiek Goossens cultive des chicons. 

Les produits de saison et régionaux

Marc Goossens, le père de Dominiek, a fondé l’entreprise horticole Goossens fin des années 80. Depuis, ses deux fils, Dominiek et Vincent travaillent avec lui. « Au début, papa cultivait des asperges et des choux de Bruxelles en pleine terre », raconte Dominiek. « On n’en cultivait quasiment plus dans la région, c’était un créneau dans le marché. Nous cultivons toujours des asperges et des choux de Bruxelles ici. En 2013, nous nous sommes lancés dans la culture du chicon dans un hangar isolé. Cela cadre bien dans la philosophie de l’entreprise, car nous voulons miser surtout sur les produits de saison et régionaux. »

Grondwitlof-stronk.jpg

Chicons sur grilles

Dominiek : « Les chicons de pleine terre demandent pas mal de boulot. Au fil des ans, nous avons essayé de rendre le procédé le plus confortable, efficace et ergonomique possible. À la fin de l’été, nous installons les premières racines de chicons, dans de grandes grilles que nous remplissons complètement. Nous recouvrons le tout d’une couche de terre et nous l’humidifions. Ainsi se formeront de fines racines capillaires, qui se fixeront dans la terre. Ensuite, nous les recouvrons de toiles qui laissent passer la vapeur, pour protéger les petits chicons qui sortent des racines de la lumière et du froid. »

Grondwitlof-teler.jpg
La culture du chicon demande du travail, mais cela en vaut la peine !
Dominiek

« Un système de chauffage et d’humidification réglable passe sous la terre. Quand les racines sont en terre depuis une semaine, nous mettons le chauffage à 18 à 20°C, ce qui permet aux chicons de commencer à grandir. Nous suivons tout de près au quotidien, afin d’intervenir le cas échéant, ce qui nous permet de récolter après quatre semaines des chicons de pleine terre de qualité et de goût excellents. »

Grondwitlof-telen-grond.jpg
Grondwitlof-telen.jpg
Grondwitlof-dampdoorlatende-doeken.jpg

Récolte des chicons

« La récolte se déroule comme suit : les grilles sont remontées, après quoi les racines sont sectionnées une à une. Les racines serviront d’aliments pour le bétail. Après la récolte nous nettoyons les grilles, afin de pouvoir à nouveau les remplir de racines. »

Nettoyage des chicons

« Nous ôtons toutes les feuilles sales des chicons récoltés, nous égalisons la base et éliminons les feuilles détachées. Ensuite, les chicons sont placés dans de grands bacs. L’étape suivante est de peser le légume et de remplir les sachets de 500 g de chicons, de les sceller et de les étiqueter. »

« Les racines placées sous terre à la fin de l’été, peuvent être récoltées fin septembre ou début octobre. Fin mars, nous récoltons les derniers chicons de la saison. Ensuite, notre attention se tourne vers les légumes de pleine terre à l’extérieur. »

Grondwitlof-kuisen.jpg
Grondwitlof-verpakking.jpg

Produit régional

Les chicons de pleine terre de la famille Goossens portent le label ‘Chicon de pleine terre du Brabant’, qui reconnaît depuis 2008 ce produit régional, cultivé en Flandre à partir de graines produites par les semenciers sur la base de croisements. Le chicon doit être cultivé en pleine terre et peut pousser avec ou sans terre de gobetage.

Toujours près de chez vous
L'amour du métier
Délicieusement frais
Meilleure qualité