Panais

Le panais, un légume oublié ? Plus maintenant ! Cette racine blanche a fait son grand retour et a retrouvé le chemin de nos cuisines grâce à son goût relevé et sa valeur nutritionnelle. Ce n’est pas encore le cas chez vous ? Apprenez-en plus sur ce légume dans les lignes qui suivent.

  • Le panais est le légume d’hiver par excellence. Il est cultivé d’octobre à mars.
  • Étant donné qu’il fait partie de la même famille que la carotte, il est souvent appelé « carotte blanche ». Avant l’arrivée de la pomme de terre, le panais faisait partie de l’alimentation quotidienne.
  • Un bon panais est ferme et en forme de cône. Il n’est pas rabougri ni asséché. Il a une couleur blanche et brune. Au moment de choisir vos panais, évitez ceux qui ont des taches brunes.
Smaak.png

Goût du panais

Comparé à la carotte, le panais est plus piquant et sucré. Son petit goût anisé fait toute la différence. Sa chair est plus douce et d’un blanc ivoire.

Voedingswaarde.png

Valeur nutrionnelle du panais

Le panais contient une grande quantité de fibres, de glucides et de protéines faciles à digérer, ce qui en fait un légume riche en nutriments. Il contient également beaucoup de vitamine C, de calcium et de fer.

Bewaren.png

Conservation du panais

Un panais se conserve trois à quatre jours. Au-delà, il se ramollit. Il vaut mieux le mettre dans un sac plastique perforé et le conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur. Si malgré tout, il est devenu mou, vous pouvez en faire une soupe.

Weetjes.png

Bon à savoir à propos du panais

À l’origine, le panais vient du sud de l’Europe. Les Romains l’ont ramené dans les régions du nord lors de leurs conquêtes. Ils y ont découvert que les panais grandissaient mieux dans les régions plus froides. Au Moyen-Âge, le panais constituait un produit de base.

Préparation du panais

Le panais se savoure cru, cuit, en soupe, dans les plats mijotés et même dans les pâtisseries. Dans le dernier cas, il est préférable de cuire le panais au préalable pour qu’il devienne plus doux.

Découper & nettoyer le panais

  1. Rincez abondamment le panais et coupez les extrémités.
  2. Vous pouvez choisir de l’éplucher comme une carotte ou non, étant donné que la peau est comestible.
  3. Découpez le panais en bâtonnets, en dés ou en rondelles. Le coeur du panais est dur et moins sucré que le reste. À vous de décider si vous le mangez ou non.
Préparation du panais

Réaliser des chips de légumes à base de panais

  1. Réalisez de fines tranches d’environ 1mm d’épaisseur à la mandoline. Épongez-les avec de l’essuie-tout.
  2. Faites-les dorer par petits paquets à la friteuse chauffée à 160°C. Secouez le panier pour que les tranches ne se collent pas les unes aux autres.
  3. Les chips flottent à la surface lorsqu’elles sont prêtes. Déposez-les ensuite sur une feuille d’essuie-tout et salez.
Toujours près de chez vous
L'amour du métier
Délicieusement frais
Meilleure qualité